Demain et dix doigts plus tard...

dimanche 25 juin 2017

Mignonne allons voir...

Avec le printemps, les fleurs s'ouvrent et leurs parfums embaument nos jardins. 

Mais que faire quand ces si jolies choses commencent à pencher la tête, plutôt que de les laisser fâner ? 

Je te propose ici 2 petites astuces pour réutiliser les pétales de roses. Mais tu peux les utiliser avec le bleuet, la violette, la camomille, la ciboulette, la menthe etc... La 1ère dans la cuisine. Si si, les fleurs ça se mange je t'assure ! 
La 2ème pourra aller, dans la salle de bain ou même dans ton sac à main (astuce idéale pour ces temps de chaleur)

 

C'est parti ! Suis le guide, tu verras c'est facile :)

1- l'eau de rose

IMG_20170625_172400[1]

- de l'eau

- des pétales de rose

- une casserole

- un vaporisateur ou tout autre contenant que tu auras recyclé

Compte en moyenne 2 belles poignées de pétales pour 500cl d'eau. Tu portes l'eau à ébullition, tu mets les pétales à infuser une vingtaine de minute, tu filtres et voilà !
Dans la pratique, j'ai opté pour la méthode suivante : j'ai mis les pétales dans l'eau froide et j'ai porté le tout à ébullition. J'ai ensuite laissé bouillir 1 min et j'ai laissé refroidir et décanter toute la nuit avant de filtrer. (Si tu es experte en la matière, n'hésite pas à me dire si je suis une hérétique et que je dois aller sur le bûcher)

Evite d'en faire trop d'un coup parce que tu n'auras que 3 semaines pour tout utiliser. 

Après si tu veux prévoir l'utilisation hivernale ou hors saison de floraison, tu peux faire comme moi, en prévoir plus que tu stock dans des petits contenants au congélateur. Moi j'utilise des biberons de stockage pour le lait maternel que je n'utilise pas, mais ça peut être dans des pots à confiture etc. Je te conseille de stocker par 150/200ml en fonction de ta consommation.

L'avantage du spray (ici c'est de la récup d'un flacon de déodorant pris en magasin bio), c'est que tu peux l'avoir dans le sac et te pschitter si tu as chaud. Parce que oui, les brumisateurs c'est pas bon pour la planète ! Pense aux ours polaires !!!

 

2- les pétales cristallisés

IMG_20170625_172056[1]

- de jolies pétales

- 1 blanc d'oeuf (tu peux faire une crème anglaise avec le jaune, ou une mayonnaise, ou un gâteau)

- du sucre glace. Astuce si tu n'en as pas : mets ton sucre en poudre dans ton mixer ;)

- un plaque de cuisson protégée (papier sulfurisé, feuille en silicone etc...)

- un contenant hermétique

Prends les pétales les plus jolis. Ceux qui sont cassés, coupés, troués ou un peu flétris ou encore un peu abîmés garde-les pour l'eau de rose par exemple :)

Comme par battre ton blanc d'oeuf pour qu'il devienne mousseux mais ne le monte pas en neige ! Dans un autre contenant mets ton sucre glace. 
Trempe chaque pétale dans le blanc d'oeuf puis dans le sucre. J'utilisais une cuillère pour bien les imerger (tout en délicatesse ! Les pétales sont malgré tout fragiles) et une autre pour les rouler dans le sucre. 

Entre les 2 étapes, pense à égoutter tes pétales pour rétirer le surplus. Tu dois te retrouver avec des pétales recouverts de sucre. 
Une fois cela fait, pose les pétales à plat sur ta plaque et laisse les sécher à l'air ambiant jusqu'à ce qu'ils deviennent craquants. Je les aient laissé posé la moitié de l'après midi et la nuit entière dans le four pour les protéger des mouches. 

Une fois secs, décolles-les délicatement et stock-les dans un contenant hermétique à l'abri de la lumière. Un pot à confiture rangé dans un placard fait l'affaire. 
Tu peux ensuite t'en servir comme bonbons ou pour décorer des gâteaux, ou encore pour offrir. On sent très bien le goût de la rose ! 

Avec ce qu'il te reste de blanc d'oeuf et de sucre, tu peux faire un gâteau pour le goûter :D

Pour les végans qui veulent se laisser tenter, peut-être que l'aquafaba (eau de cuisson des pois chiches) peut remplacer le blanc d'oeuf ? J'attends vos commentaires :)

 

Et voilà pour 2 petites recettes toutes simples, mais qui demandent du temps : idéales donc quand le temps est à la pluie ou à l'humidité. Il ne prévoit pas des orages bientôt ? 

Comme toujours, j'attends tes retours d'expérience. 

A très vite !

Posté par _Clarisse_ à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 20 février 2017

Un changement de cap pour mieux tenir la barre

Bonjour bonjour !

J'espère que toi lecteur qui suis mes petites publications, tu vas bien sous ce soleil qui annoncerai presque le printemps ! Oui j'ai décidé de te tutoyer, parce que maintenant, si tu me suis depuis longtemps et assez régulièrement, on peu dire que nous sommes copains.

Dans cet article, je te parlerai de mes nouvelles aspirations de jeune maman et du nouveau souffle que je souhaite donner à ce blog. 

En substance, il restera le même. Des tutoriels, des recettes de cuisine, des découvertes au gré de mes périgrinations... Cependant, il sera tourné vers le bio, écolo, fait maison, la récup' (tu vois, pas grand chose ne change en fait)

Oui, je suis maman depuis 4mois et demi maintenant et ce nouveau statut a entraîné chez moi une remise en question philosophique et fondamentale (où vais-je où cours-je et dans quel état j'ère ? Tu vois le truc ?). 

Pour la petite histoire, mes parents nous ont élévés dans le respect des choses, de l'argent, du travail effectué. Maman est un peu tournée sur le naturel (ma grand mère paternelle aussi... Cherchez pas, c'est dans les gènes). Légumes de saison, couture, aliments bio, on éteind les lumières en sortant des pièces, on ne passe pas 3h sous la douche (bon là j'ai des progrès à faire).

J'ai du coup toujours été sensibilisée à l'écologie, notamment avec mon passage chez les scouts. 

Du coup, quand Arthur est né la question s'est posée : Quel monde je veux lui laisser et quelles habitudes je souhaite qu'il prenne dès maintenant ? Bon je m'étais déjà mise à faire mes cosmétiques maison, donc lui fabriquer ses produits d'hygiène a plutôt été chose aisée. 

Heureusement que mon mari d'amour, que j'aime tellement fort (oui je sais qu'il va lire mon article ^^), heureusement donc, que mon mari me suis plutôt dans mes lubies, tant que son confort n'est pas diminué. Nous avons donc plaqué la région parisienne (aucun de nous deux n'est un citadin dans l'âme) pour aller habiter dans le Cantal, chez môman dans un premier temps, car qui dit tout plaquer, dit aussi plus de maison ni de travail. Nous nous sommes rapprochés de Mère Nature et de nos aspirations de vie. Nous préférons éléver nos enfants au milieu des champs plutôt qu'au milieu des voitures.

Notre fils tient, parlons-en ! Hormis les produits d'hygiène faits maison et dont je te parlerai dans un autre article, nous avons opté pour des couches lavables ainsi que les lingettes de change lavables. Pour les lingettes de change, notre organisation est plutôt bien mise en place. En revanche, les couches lavables demandent un peu plus d'ajustement notamment parce que notre stock n'est pas suffisant (il le sera bientôt). Tout ça aussi je t'en parlerai plus tard. 

Et puis un jour, sur un réseau social (Le Botin en français), l'on m'a conseillé un groupe créé par 2 jeunes femmes soucieuses d'aider leur prochain à améliorer son quotidien, son budget et son impact sur la planète par des gestes simples. Elles lancent des défis tous les mois (en ce moment ça tourne autour de gérer son budget) et chaque semaine donne des étapes pour y arriver. 

Ce groupe a été une vraie révélation pour moi ! Pile poil ce à quoi j'aspire !!! Le fait maison, le zéro déchet etc... Bon après je sais qu'à la maison je ne pourrais pas mettre en place certaines choses. Pour mon mari d'abord et parce que je ne suis pas prête à sauter le pas encore : comme le papier toilette lavable.

Du coup, maintenant je suis fière de vous annoncer que JE SUIS UNE LICORNE !!! (non ce n'est pas une pathologie qui se déclare en moi, c'est juste le nom que les membres de ce groupe se donne, tu comprendras du coup maintenant si dans mes prochains articles je te parle des licornes)

Demain et dix doigts plus tard va maintenant suivre cette direction et te partageras les conseils et les tutos de ce que j'ai mis en place à la maison. Ce ne sera pas forcément ce que j'aurai approuvé, mais peut être qu'à toi ça ira. Il y aura toujours des articles sur mes réalisations en travaux d'aiguille aussi. 

 

J'espère que tu continueras à suivre mes petites aventures, j'ai beaucoup de projets en stock (je me fais une petite liste de mes prochains articles pour vraiment tout te raconter !)

Si tu as des astuces zéro déchets, des choses que tu voudrais tester mais tu n'oses pas et que tu veux mon avis, des idées d'articles ou de tests, n'hésite pas à laisser un commentaire. Je publie tout et répond aussi vite que possible ! N'hésite pas non plus à t'abonner à ma news letter

Je te fais des bisous, je te dis à très vite !

Je suis une Licorne

Posté par _Clarisse_ à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 14 février 2017

Pour tenir, rien ne vaut une barre

Bonjour à toutes et tous !

Pour la reprise de ce blog, laissé en stand by quelques temps, voici une petite recette hyper simple ! 3 ingrédients, très peu d'étapes.

Ayant repris le travail après mon congé maternité (ceci explique le stand by de quelques mois), j'ai des horaires de nuit. Et il faut pouvoir tenir entre 21h et 7h le matin. Il y avait un paquet de muesli qui déprimait au fond d'un placard. Plutôt que de le jeter, j'ai voulu testé les barres de céréales maison. 

2 essais avant de trouver la formulation qui me correspondait. J'ai d'abord essayé avec de l'huile neutre liquide, mais du coup, les barres étaient vraiment trop grasses ! J'ai essayé ensuite avec de l'huile de coco qui se solidifie en refroidissant, bonne idée mais j'en avais trop mis, donc les barres étaient trèèèèès dures (mais super bonnes !)

Voici mon dernier essai, sur lequel je vais rester :

- 280g de muesli => j'ai pris un mélange en magasin bio contenant des flocons d'avoine, des noisettes et des morceaux de chocolat, mais toutes les déclinaisons sont possibles ! Faites vous plaisir !!!

- 70g d'huile de coco => ça donne un goût subtil de coco en plus, moi qui ne suis pas fan de l'odeur et du goût de la noix de coco, j'aime beaucoup ce petit truc en plus. 2ème avantage, comme dit plus haut, l'huile de coco se fige en refroidissant, cela rajoute de la tenue aux barres de céréales. Avec ce dosage, le résultat n'est pas gras du tout !

- 120g de miel => miel de montagne pour ma part car il est très doux en goût

ET C'EST TOUT !!! (je vous avais dit : 3ingrédients !) Après vous pouvez toujours ajouter du chocolat en poudre, des raisins... Bref, vous faites à votre sauce :)

Marche à suivre

Dans un saladier, versez le muesli. 

Dans un casserole, faites fondre l'huile de coco et le miel en mélangeant. En attendant, faites préchauffer votre four à 180°.

Une fois le mélange liquide, mélangez-le au muesli. 

Vous pouvez maintenant mettre votre gloubi boulga dans des moules à financiers en silicone ou l'étaler sur plaque de four (sur laquelle vous avez préalablement mis du papier cuisson), en tassant bien. 

Enfournez pendant 20 min

Si vous avez opté pour la plaque de cuisson, laissez tiédir un peu avant de découper des portions. Puis laisser complètement refroidir. 

Si comme moi, vous avez opté pour les moules en silicone, n'hésitez pas dès la sortie du four (attention c'est chaud !) à prendre une cuiller pour tasser encore plus et ramener les éventuelles coulures sur les moules. Laissez complètement refroidir avant de démouler.

Stockez dans une boîte et dégustez à votre rythme. Et soyez fiers de vous :D

J'ai convaincu mon amoureux qui n'est pas fan de miel ! 

 

Mais rendons à César ce qui est à César, pour ma recette, je me suis fortement inspirée de celle-ci.

 

Le résultat en image :

Barres de céréales maison

Posté par _Clarisse_ à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 11 août 2016

Ce matin un lapin...

Ce sont les vacances et entre deux préparatifs de mon mariage, je pense tout de même au Papillon qui sommeille (parfois j'ai des doutes) en attendant octobre.
Grâce à la collection Tricot Passion, j'ai ainsi pu lui réaliser rapidement ce petit lapin tout doux ! Un sujet très abordable même pour les néophytes comme moi.

Posté par _Clarisse_ à 18:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 26 juin 2016

Un peu de déco

Bonjour à tous !

Je vous avais parlé ici d'une box couture : la Box La piqueuse, dont j'avais testé 3 coffrets :

- un sac type bowling

- une pochette de soirée

- un calendrier de l'Avent

 

Je n'avais pas réitéré l'expérience jusqu'à ma dernière visite sur le site. J'ai alors craqué pour les coffrets de janvier et de mars. Je me suis dit "banko ! ça sera pour le Papillon !!!".

 

J'ai alors commencé par les décorations murales. Comme les précédents coffrets, j'ai été séduite par la simplicité des réalisations et la clareté des explications. Au final, les produits sont très abordables à tous niveaux de couture et rapides à concevoir.

 

J'ai un véritable coup de coeur pour ce concept que je conseille à tous. On peut facilement garder les tutoriels pour refaire les produits avec d'autres matières premières.

 

En attendant de partager avec vous le rendu du 2ème coffret pour lequel j'ai craqué, je vous laisse juge du rendu de celui de mars.

DSCN2851

DSCN2853

DSCN2854

Posté par _Clarisse_ à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 20 juin 2016

Un petit ensemble pour un petit d'homme

Bonjour à tous !

Pour patienter en attendant la naissance du Papillon en octobre, j'ai trouvé un petit patron (deux à vrai dire) en 3 mois dans un catalogue Bergère de France (Merci belle-maman !)

J'ai donc choisi du fil de coton écru, initialement prévu pour un pull pour mon cher et tendre ainsi qu'un reste de laine bleu pour les motifs Jacquard.

J'ai hâte de voir mon petit garçon dedans !

DSCN2843

DSCN2845

DSCN2847

DSCN2848

DSCN2850

Posté par _Clarisse_ à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 7 juin 2016

Un petit verre en terrasse

Bonjour à tous !

Maintenant que j'ai une petite maison avec un jardin et une terrasse à la campagne (ouais c'est plutôt la classe en région parisienne), il me fallait des tables de jardin pour me faire un joli salon.

L'an dernier, mon homme a récupéré 2 tourets pour fils électriques à son travail, initialement destinés à la poubelle. Puis, en début de mois, j'ai trouvé des carreaux de céramique dans la cave de mes grands parents. J'ai tout de suite pensé que je pourrais faire quelque chose de potentiellement pas mal en associant les deux.

13336109_10154068546846023_7434463679500858990_n

Après les avoir bien nettoyé, j'ai passé quelques couches de vernis marin pour les protéger (là encore récupéré dans la cave de mes grands parents). Sur la face destinée à accueillir le décor en mosaïque, je n'ai mis qu'une seule couche.

Sur la photo, le touret de gauche est entièrement vernis, sur celui de droite la face supérieure ne l'est pas, cela vous permet de constater le rendu du vernis marin sur une surface en bois clair.

13307319_10154068546996023_6297391360308281497_n

J'ai mis aussi mon homme à contribution en le chargeant de boucher les trous avec des morceaux de bois.

Il a fallu ensuite faire le décor. J'ai d'abord posé mes carreaux de mosaïque sur la surface et une fois sûre de moi, je les aient collés avec de la colle PVA vinylique que j'avais à la maison (on continue dans la récup). Je l'ai laissée sécher 24h.

J'ai commencé par celui qui figure sur la photo ci-dessous, je voulais quelque chose d'artistique et de peu conventionnel, une fois fini j'ai aimé les trous (ouais ça me ressemble ^^). J'ai demandé son avis à ma petite soeur, qui a fait des études d'Art. Je lui ai demandé si les trous la choquait. Sa réponse "j'avais même pas remarqué !" J'ai pris ça pour une approbation. De toute façon je m'en fous c'est moi que l'ai fait !

13335736_10154068547156023_1200962364682922163_n

Mais mon chéri m'a dit "oui mais avec les trous ça fait pas top quand même", du coup j'ai fais le 2ème un peu plus conventionnel, en hexagone, en collant bien les carreaux les uns aux autres, juste pour lui faire plaisir (bon j'avoue je n'avais pas trop l'inspiration pour faire autre chose).

Une fois les carreaux bien adhérés à la surface, j'ai appliqué le joint acheté dans un magasin comme Gibert Joseph, Cultura etc... Pour le touret de la photo, comme vous pouvez le voir, les trous sont assez importants. J'ai donc dû procéder en 2 fois. J'ai d'abord passé une couche de joint jusqu'aux 2/3 de l'épaisseur des carreaux et attendre que ça sèche bien (une petite semaine). J'ai ensuite passé la 2ème couche de joint pour égaliser le tout. J'en ai aussi profité pour jointoyer le 2ème touret.

13240613_10154068547381023_6225455658536058271_n

J'avoue, à ce stade là, j'étais fière de moi ! Pour une 1ère tentative en mosaïque, le résultat dépassait mes pronostics. Et puis mon chéri m'a dit "bah finalement les trous c'est pas mal" (Ah tu vois je t'avais dit !!!)

Après avoir bien nettoyé les surfaces pour éliminer les restes de joints sur les carreaux, j'ai souhaité passer une couche de résine pour protéger mes mosaïques de la météo (surtout en ce moment). Cependant, j'ai eu un petit pépin avec mon pot de résine... Elle était déjà gelée dans le pot donc inutilisable.

Mes visites dans les différents forums ont été fructueuses. J'ai ainsi pu lire que l'on pouvait passer là aussi du vernis marin. Cool ! J'en avais encore en stock ! 1-2-3 couches et je pense que mes tourets sont opérationnels pour résister aux aléas climatiques. Et puis vu le temps, j'aurais pu passer une dizaine de couches de vernis et les laisser bien sécher, juste pour attendre le soleil !

Mais le soleil a fini par revenir (enfin) ! J'ai ainsi pu mettre mes réalisations en situation.

 

13417399_10154076940791023_4010882443618359977_n

13343078_10154076955771023_5618915409085011451_n

Durée de ces réalisations : un petit mois. J'y suis allée doucement et sans stress, en fonction de mes capacités de femme enceinte du jour, et aussi pour bien faire les choses.

Pour finir, si vous devez retenir quelque chose de ce post, c'est que si une méthode d'arts plastiques vous attire, faites-vous confiance, osez vous lancer sans avoir peur des échecs (c'est formateur aussi). Au final, vous tirerez toujours une petite fierté d'avoir terminé votre projet, même si c'est une première tentative pour vous !

 

Je vous embrasse et vous dit à bientôt pour un nouveau partage :)

 

Posté par _Clarisse_ à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 20 mai 2016

Mes astuces tricot

 

Astuces

Bonjour tout le monde !

Je reviens vers vous avec ce nouvel article pour partager quelques petites astuces tricot qui peuvent vous être utiles.

1-. La pelote fugueuse

Nous avons tous connu cela au moins une fois, malgré le fait d'avoir soigneusement ranger notre pelote dans notre sac à tricot, à force de la faire tourner au fur et à mesure du travail, celle-ci est d'un coup prise d'une furieuse envie de liberté et fugue du sac. Vous n'avez plus qu'à courir dans toute la pièce derrière la réfractaire... Ou alors vous avez un chat et le résultat est le même !

Mon astuce (soufflée par ma maman d'amour), prenez un gros pot à confiture et perçez un trou dans le couvercle assez large pour s'adapter à différents diamiètres de fils. Vous n'aurez plus qu'à mettre la pelote dedans, faire passer votre fil par le trou et refermer le pot. La pelote ne pourra plus s'échapper, et votre chat pourra juste vous regarder faire.

Vous pourrez également, comme sur la photo ci-dessous, planter dans le trou la paire d'aiguilles que vous utilisez en rabattant bien votre ouvrage vers la butée des aiguilles

20160520_142634

2-. Les bouts qui piquent

Qui dit aiguilles, dit potentiellement bouts qui piquent ou encore, si l'on n'y est pas vigilants, glissade du travail hors des aiguilles... Et a vous la charge de tout reprendre sans perdre de mailles !

Pour pallier à ce soucis (ou éviter à votre Loulou de se faire mal quand il va fouiller dans le sac à ouvrage de maman alors que maman le lui a formellement interdit), prenez un bouchon de bouteille de vin et piquez-y les pointes des aiguilles. Vous pouvez aussi couper le bouchon en deux et adapter chaque moitié à une aiguille. Sécurité garantie !

20160520_142739

3-. Ne pas perdre le fil

Si vous utilisez des aiguilles circulaires, indispensables pour les ouvrages circulaires mais également bien pratiques pour les grands ouvrages à plat (type pull ou couvertures), impossible d'y adapter de roulette à compter les rangs (que vous pouvez trouver dans toutes les bonnes merceries).

Pas de panique ! Prenez une épingle à nourrice et mettez-y la roulette. Vous pourrez ensuite fixer le tout à votre ouvrage ou votre pantalon, ou ce qui est le plus pratique pour vous.

20160520_142757

4-. Le cap des 10

Bien souvent, les tricoteurs aiment compter les rangs de 10 en 10. Vous y arriver sans difficultés et sans recompter du début à chaque fois, il est de bon ton de marquer l'ouvrage à chaque 10ème rang avec un marqueur.

Vous pouvez bien sûr en acheter dans votre mercerie, mais vous pouvez également les faire vous-même avec 3 petites choses : prenez un fermoir à collier, adaptez-y un anneau ainsi qu'une perle ou une breloque. Faites-vous plaisir vous pouvez faire ce que vous voulez ! Vous aurez ainsi des marqueurs de rangs uniques et qui vous ressemblerons.

Vous pourrez ensuite les accrocher à votre ouvrage.

20160520_142811

 

Voilà pour mes quelques astuces tricot. N'hésitez pas à réagir, me faire part des vôtres ect... Très bon moment manuel à toutes et tous et à très bientôt !

Posté par _Clarisse_ à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 5 avril 2016

La tambouille "home made" : le déodorant solide

Bonjour à toutes et tous !!!

 

Voilà bien longtemps que je n'ai écrit ici ! J'ai été toute occupée par mon 1er trimestre de grossesse qui arrive enfin à son terme ! Un petit regain d'énergie et me voilà sur mon chemin bien aimé du fait maison. Bon je ne vais pas pousser mémé dans les orties tout de suite et vais y aller progressivement (faut pas pousser non plus hein, je garde ça pour dans quelques mois comme dirais mon futur mâri).

 

Pour nos retrouvailles, j'ai décidé de vous offrir ce petit article sur ma nouvelle marotte : les cosmétiques maison. Je n'aurais pas la prétention de révolutionner le monde avec des recettes et des formulations hyper complexe, le net en déborde ! Je vous ferais juste partager de temps à autre quelques unes de mes petites tambouilles.

 

Je vous ferais également plus tard un article sur le pourquoi du comment j'en suis arrivée là et ques objectifs je me fixe. Toujours est-il que cela fait maintenant quelques mois que je me frotte à cet exercice que j'aime d'amour.

 

J'ai prétexté tester ma nouvelle machine de guerre, j'ai nommé l'émulsionneur à lait Bialetti pour m'essayer à une nouvelle recette, à savoir, un déodorant solide.

Pourquoi un émulsionneur à lait en cosmétologie home made ? Tout simplement pour gagner sur le temps du bain marie et de quelques étapes car avec cette machine on peut préparer nos produits en one pot (c'est à dire que l'on peut mélanger plusieurs ingrédients ensemble qui avec le bain marie doivent être préparés indépendamment).

 

Pourquoi le Bialetti ? Pour une question de budget, il ne coûte que 70€. De plus il peut faire des émulsions à chaud ET à froid (la classe !)

 

Voici donc l'objet du déli :

20160405_103433

Pour ma recette j'ai donc utilisé ces ingrédients :

20160405_103553- de l'huile de coco

- de la fécule

- du bicarbonate

- de la cire d'abeille

- des huiles essentielles de citron et de tea tree

- des petits moules en silicone

 

Ayant pris la recette sur un autre blog, je vous laisse y aller pour les proportions.

 

J'ai donc commencé par mettre tous les ingrédients, sauf les huiles essentielles, dans ma Bialetti que j'ai fais tourné 3 fois à chaud pour bien faire fondre la cire d'abeille.

Je me suis heurtée à un petit problème : comme j'ai souhaité faire une dose d'essai (oui en cas d'échec, je ne voulais pas avoir à jeter une trop grande quantité de produit, cela aurait été vraiment dommage et pas du tout en accord avec ma volonté anti gaspillage), j'ai utilisé de petites quantités de matières premières (en ayant recours à mon copain le produit en croix, qui m'accompagne tout le temps). Du coup, il n'y avait pas assez de matière dans l'émulsionneur pour faire une belle préparation.

 

Je me suis donc rabattue sur mes bons vieux mini saladier et mini fouet. Cela m'a donné ceci :

20160405_104814

Puis, avant que le produit ne se solidifie complètement, je l'ai coulé dans un moule en silicone et mis quelques minutes au congélateur.

Au final, j'ai ce petit déodorant solide tout mignon :

20160405_113011

Reste maintenant à le tester ! Mais au vue de l'unanimité que cette recette rencontre sur le net, je ne me fais pas trop de soucis.

Pourquoi le citron et le tea tree en huiles essentielles ? J'entends d'ici certains bondir en se disant "QUOI !!! Elle est enceinte et elle utilise des huiles essentielles ??? Quelle indigne femme et future mère !!!" Pas de panique ! Ce sont toutes deux des huiles essentielles autorisées pendant la grossesse, sans avis médical. J'ai quand même demandé à ma gynécologue qui m'a encouragée.

- le citron parce que j'adore l'odeur et puis c'est indiqué pendant le 1er trimestre pour faire passer les nausées, l'une des copines de la femme enceinte. Elle donne une note très fraiche à mon déodorant.

- le tea tree est autorisé lui aussi car il aide à lutter contre une autre copine de la femme enceinte (ouais on est populaire à ce stade), la mycose (amis du glamour et de la poésie...) Ses propriétés bactéricides sont donc toutes indiquées dans un déodorant car elles vont permettre de lutter contre les petites bêtes responsables des mauvaises odeurs.

- le palmarosa, que j'aurais également pu utiliser pour ses propriétés bactéricides, est quant à lui formellement interdit aux femmes enceintes (et puis j'aime pas l'odeur)

 

En conclusion, je vais devoir attendre de confectionner un plus grand volume de produit (sans doute une crème ou un shampooing) pour me rendre vraiment compte des capacités de ma Bialetti.

 

Je vous dis à très vite pour un nouvel article en vous souhaitant une très belle journée ensoleillée :)

N'hésitez pas à réagir, je suis toujours heureuse de lire vos commentaires.

Posté par _Clarisse_ à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 16 décembre 2015

Un petit thé ?

Pour cet article, j'ai souhaité me pencher sur les thés et infusions. L'hiver arrive à grands pas et quoi de plus agréable que de se réfugier sous un plaid (avec les chaussons en moumoute ou les grosses chaussettes en polaire, parce qu'on aime être sexy aussi) devant un film, avec une bonne tasse de thé bien chaud. Pour ma part, c'est aussi avec du tricot mais chacun son truc ^^

Je vais vous proposer non pas une, mais DEUX recettes à faire à la maison. Et oui m'sieur dame !

1- le thé de Noël :

C'est une recette que j'ai vue dans un magazine et que j'ai testé et approuvé. Pour la réaliser, il vous faut :

- 50g de thé noir de Chine

- 1 c. à café de cardamome

- 1 c. à café de clous de girofle

- 1 c. à café de poivre du Sichuan

- 1 bâton de cannelle

- 1 rondelle de citron séché

- 1 rondelle d'orange séchée (que j'ai remplacé par 3 rondelles de clémentines séchées)

Pour les citron et orange séchés, il suffit de faire cuire des rondelles d'agrumes au four pendant 3h à 130° (après avoir préchauffé le four).

Ecrasez les clous de girofle avec la cardamome, la cannelle et le poivre et mélangez au thé noir.

 

2- L'infusion anti-migraine :

Là c'est une recette perso dont je vous livre le secret (mais chuuuuuut !). Depuis plusieurs années je souffre de migraines ; les méchantes avec troubles visuels, de la parole, de l'équilibre, intolérance au bruit et à la lumière (et ça pendant parfois une semaine entière). Rien n'y a fait, j'ai dû testé tous les anti-migraineux qui existent.

Du coup, je me suis tournée vers les plantes. Les légales, bien entendu ^^. Je me suis penchée sur les vertues des fleurs et infusions et en ai fait ce mélange qui je dois dire a dépassé toutes mes espérances ! Alors ce n'est pas la panacée bien sûr, je dois faire attention à mon hygiène de vie mais c'est d'une aide précieuse pour gérer ces crises.

Pour cette préparation mélangez à quantités égales :

- du thé noir

- de la menthe

- de la feuille d'oranger

- de la violette (queje remplace par des bleuets quand je ne trouve pas de violette, parce que c'est rare les violettes), mais vous pouvez aussi vous contenter des 3 premiers ingrédients.

Pour la feuille d'oranger, il suffit d'acheter des oranges avec des feuilles et de faire sécher celles-ci. Cela fonctionne aussi avec les clémentines ou les mandarines.

C'est une infusion à prendre dès les premiers signes de la crise migraineuse. Il ne faut pas laisser la migraine s'installer sinon c'est foutu ! Pour ma part, j'en ai toujours 2 ou 3 sachets dans mon sac à main, que je prépare à l'avance avec des petits sachets en papier filtre que l'on trouve partout maintenant.

Je tiens à signaler que si cette recette fonctionne extrêmement bien sur moi, elle ne fonctionnera peut-être pas sur vous. Ce n'est pas LE remède universel anti-migraine, c'est juste le mien.

 

Voilà ! J'espère que ces recettes vous auront plu ! N'hésitez pas à me transmettre vos retours, comme d'habitude.

A très vite !

 

Posté par _Clarisse_ à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]