Astuces

Bonjour tout le monde !

Je reviens vers vous avec ce nouvel article pour partager quelques petites astuces tricot qui peuvent vous être utiles.

1-. La pelote fugueuse

Nous avons tous connu cela au moins une fois, malgré le fait d'avoir soigneusement ranger notre pelote dans notre sac à tricot, à force de la faire tourner au fur et à mesure du travail, celle-ci est d'un coup prise d'une furieuse envie de liberté et fugue du sac. Vous n'avez plus qu'à courir dans toute la pièce derrière la réfractaire... Ou alors vous avez un chat et le résultat est le même !

Mon astuce (soufflée par ma maman d'amour), prenez un gros pot à confiture et perçez un trou dans le couvercle assez large pour s'adapter à différents diamiètres de fils. Vous n'aurez plus qu'à mettre la pelote dedans, faire passer votre fil par le trou et refermer le pot. La pelote ne pourra plus s'échapper, et votre chat pourra juste vous regarder faire.

Vous pourrez également, comme sur la photo ci-dessous, planter dans le trou la paire d'aiguilles que vous utilisez en rabattant bien votre ouvrage vers la butée des aiguilles

20160520_142634

2-. Les bouts qui piquent

Qui dit aiguilles, dit potentiellement bouts qui piquent ou encore, si l'on n'y est pas vigilants, glissade du travail hors des aiguilles... Et a vous la charge de tout reprendre sans perdre de mailles !

Pour pallier à ce soucis (ou éviter à votre Loulou de se faire mal quand il va fouiller dans le sac à ouvrage de maman alors que maman le lui a formellement interdit), prenez un bouchon de bouteille de vin et piquez-y les pointes des aiguilles. Vous pouvez aussi couper le bouchon en deux et adapter chaque moitié à une aiguille. Sécurité garantie !

20160520_142739

3-. Ne pas perdre le fil

Si vous utilisez des aiguilles circulaires, indispensables pour les ouvrages circulaires mais également bien pratiques pour les grands ouvrages à plat (type pull ou couvertures), impossible d'y adapter de roulette à compter les rangs (que vous pouvez trouver dans toutes les bonnes merceries).

Pas de panique ! Prenez une épingle à nourrice et mettez-y la roulette. Vous pourrez ensuite fixer le tout à votre ouvrage ou votre pantalon, ou ce qui est le plus pratique pour vous.

20160520_142757

4-. Le cap des 10

Bien souvent, les tricoteurs aiment compter les rangs de 10 en 10. Vous y arriver sans difficultés et sans recompter du début à chaque fois, il est de bon ton de marquer l'ouvrage à chaque 10ème rang avec un marqueur.

Vous pouvez bien sûr en acheter dans votre mercerie, mais vous pouvez également les faire vous-même avec 3 petites choses : prenez un fermoir à collier, adaptez-y un anneau ainsi qu'une perle ou une breloque. Faites-vous plaisir vous pouvez faire ce que vous voulez ! Vous aurez ainsi des marqueurs de rangs uniques et qui vous ressemblerons.

Vous pourrez ensuite les accrocher à votre ouvrage.

20160520_142811

 

Voilà pour mes quelques astuces tricot. N'hésitez pas à réagir, me faire part des vôtres ect... Très bon moment manuel à toutes et tous et à très bientôt !